Vous envisagez de devenir serrurier mais ne savez pas comment faire ni par quelle formation professionnelle passer ? On passe ici en revue les différents parcours qui mènent aux professions de la serrurerie métallerie, un domaine qui ne connaît pas la crise et qui ne cesse de se développer et de prospérer.

Le métier de serrurier : En quoi ça consiste au juste ?

Les métiers de l’artisanat, les professions « manuelles » comme on les appelle couramment, connaissent un regain d’engouement ces dernières années. Et parmi tous ces métiers qui requièrent une certaine dextérité en plus de connaissances techniques, il y a celui d’artisan serrurier.

Cette profession consiste non seulement à changer une serrure, ouvrir une porte, dupliquer une clé, faire un blindage de porte ou à installer une porte blindée, mais encore à fabriquer des ouvrages de serrurerie. Le serrurier est donc plus qu’un simple dépanneur qui vient procéder à l’ouverture de porte quand un client se trouve bloqué à l’extérieur de son appartement. Le travail en atelier, où il s’occupe de la fabrication de serrure 3 points, de la soudure de barre de pivots, de la création de cornières anti-pinces et de bien d’autres ouvrages métalliques, fait également partie de son quotidien et donc de ses aptitudes.

Le métier de serrurier nécessite ainsi un grand bagage de connaissances, de compétences techniques, de savoir-faire, lesquels doivent forcément s’apprendre par le biais d’une filière de formation professionnelle.

Apprendre le métier de serrurier : Les différentes filières de formation professionnelle

Pour exercer le métier d’artisan serrurier à Paris ou ailleurs, il est obligatoire de détenir un diplôme agréé. Cette certification professionnelle peut alors s’obtenir de différentes façons et par divers biais. Pour entrer rapidement sur le marché de l’emploi, on peut passer par un CAP serrurier métallier (Certificat d’aptitude professionnelle) ou par un BP serrurerie métallerie (Brevet professionnel). Ces deux filières conduisent en effet directement à la vie active. Pour le CAP, seul un niveau troisième est requis. Par contre, en ce qui concerne le Brevet Professionnel le niveau bac est requis.

Trois autres voies permettent de faire carrière dans le domaine. Cependant, elles ne sont pas exclusivement réservées au métier de serrurier. Si elles peuvent permettre de devenir serrurier, elles ouvrent également d’autres portes professionnelles. Il s’agit du Bac pro ouvrages du bâtiment, du bac STI2D spécialité Architecture et Construction et du BTS CRCI (conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.